Un départ sous le soleil dimanche 21 mai

Dimanche 21 Mai : étape 2 – HURIEL (03) – SAINT AGNAN (71) Après une nuit réparatrice mais un peu hachée, 7h15 debout les bleus, non les jaunes on les voit mieux sur les routes. Et à 7h45 nous voilà attablés devant le petit déjeuner de la chambre d’hôtes, magnifaïque comme dirait l’autre. Nous nous attardons un peu et à 9h départ par les petites routes Bourbonnaises réservées ou presque aux vélos. Nos deux accompagnatrices nous orientent aux carrefours et c’est ainsi qu’au coin de notre chemin, voulant garer la voiture sur un bas côté bien tondu, Nadine n’a pas vu le trou. Le berlingo se retrouve posé en douceur avec 2 roues dans le vide. Nous sommes au Haut Bocage, commune de Givarlais, il est 10 h. Heureusement un conseiller municipal agriculteur et plusieurs de ses administrés nous aident et c’est ainsi que sans bobo se termine la deuxième mésaventure de notre voyage. Nous repartons donc jusqu’à Cosne d’Allier avec un petit retard que nos cyclistes ne tardent pas à combler avec une moyenne de 24 km/h. La route traverse ensuite une belle forêt jusqu’à Souvigny. 12h30 après 77 km : Coulandon et son auberge Saint Martin. Nous attachons les vélos pour la première fois sur le porte vélo, ce n’est pas une mince affaire, mais maintenant nous savons comment faire. Deux quidam nous abordent, ils sont peut-être de la MGEN, pas sûr du tout, mais c’est certain ils sont connus du bar et surtout très consommateurs… Pour le repas il faut noter le petit gratin d’écrevisses, bien sûr les pates bien assaisonnées et la panacotta, encore une très bonne adresse. Nous repartons à 14h30 et après avoir traversé Moulin en voiture, nos cyclistes remontent en selle 1/2h plus tard, avant Montbeugny. Les km s’écoulent tranquillement, Thiel sur Acolin, Dompierre sur Bresbre, Diou où nous traversons la Loire et rencontrons le cyclo 51. Nous suivons la Loire sur quelques km puis tournons à gauche, nous attaquons la dernière montée : dure dure dure ! Mais en haut quelle récompense ! L’horizon est magnifique et la Loire s’écoule tranquille. Nous allons vite oublier les 42 km sous le soleil et par 23°. Attablés dans le jardin nous dégustons une, puis deux puis trois tartines de houblon chez nos amis Cécile et Simon. Ce soir Cécile travaille, nous attendrons son retour pour boire la tisane. Bilan de la journée : 119 km en 5h, soit comme hier 24 km/h.

Les inconvénients commencent...mais tout est bien qui finit bien

Et eux pendant c'temps là, .......ils pédalent, ils pédalent.......

On se réconforte au resto : Auberge Saint Martin de Coulandon à midi et le soir chez Cécile et Simon à Saint Agnan 71

Les mascottes

Un petit mot sur les mascottes de nos cyclistes :

Ils ont choisi, dame cigogne pour Elsa puisqu'ils vont en direction de l'Alsace et les 3 petits nounours de l'association Anna Verein de Filderstadt qui vient en aide aux familles dont les enfants sont malades du cancer.

Le concert donné vendredi soir à Filderstatd par la Musikverein Bernhausen et la Société Philharmonique de la Souterraine sera donné au profit de ces deux causes.

D'ailleurs les dons sont encore possibles, même minimes, même si vous, vous ne pédalez pas, contactez la Philharmonie sur notre site internet que vous lisez en ce moment, rubrique présentation, contact. N'hésitez pas.